L’enjeu mondial du déficit d’infirmières

Press review

La pénurie des infirmiers/ères diplômé(e)s (ID) a pris une nouvelle ampleur, internationale. D’ici à 2020, le déficit se chiffrerait au niveau mondial à 4,2 millions de personnels soignants. En Suisse – où les statistiques sont approximatives en l’absence de registre professionnel central –, on parle de 25 à 30% de ressources supplémentaires nécessaires d’ici à 2020 (hors retraite).

Les 2500 nouveaux ID par an ne suffisent pas à combler les départs naturels, le vieillissement de la population et l’augmentation des besoins qui en découle, ou la diminution des candidatures pour ce métier. Des disparités existent entre pays et entre cantons. Le déficit est moins important en Suisse alémanique, en EMS qu’en milieu hospitalier, en zone éloignée qu’en plaine.

Le lancement de l’enquête nationale «nurses@work» le 16 septembre dernier a ramené sur le devant de la scène la question de la pénurie des infirmières. Connues d’ici à un an, les leçons de cette étude devraient permettre de lever le voile sur les effets de ce phénomène et de faire de nouvelles propositions concrètes pour compléter les mesures déjà prises pour résoudre un problème de santé publique identifié depuis une quinzaine d’années en Suisse.
Source : Le Temps 19/12/2014 (accès réservé)

 

Date et heure
Friday, 19 December, 2014 (All day)

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top