Remboursement du dépistage du cancer du colon : âgisme... ?

Press review

"(...) L’âgisme, soit la discrimination ou la stigmatisation fondée sur l’âge, est encore une question d’actualité. Le discours ambiant concernant les personnes âgées reste en effet stigmatisant, en particulier en période d’annonces de hausse des primes d’assurance-maladie. Bon an, mal an, le fameux «vieillissement de la population» figure en tête des arguments avancés pour expliquer l’évolution à la hausse des coûts de santé. Pourtant, les résultats de nombreuses études macro- et micro-économiques suggèrent que l’effet du vieillissement «per se» sur l’évolution des coûts de santé est relativement faible (environ 10 à 20% seulement de cette évolution) et environ 4 (oui, quatre!) fois moins important que l’effet des changements de notre pratique médicale. Mais c’est évidemment moins contraignant d’incriminerle vieillissement, un phénomène sur lequel nous n’avons pas vraiment de prise.

Si nous n’avons pas ou peu de prise sur l’évolution de la structure d’âge de notre population, nous avons par contre les moyens d’influencer l’évolution de l’état de santé et fonctionnel futur de la population âgée. Cela passe en particulier par un investissement plus important dans la prévention et la promotion de la santé auprès des aînés, un secteur où la Suisse peut faire mieux. Un exemple? Depuis 2013, l’assurance-maladie rembourse le dépistage du cancer du côlon et, bientôt, le canton de Vaud emboîtera le pas en lançant son programme de dépistage. On peut certainement s’en féliciter, mais l’enthousiasme devient plus réservé lorsque l’on s’aperçoit que, dans les deux cas, l’initiative ne concerne plus les personnes
au-delà de… 69 ans.
Pourtant, plusieurs études ont démontré que le dépistage est tout aussi efficace et (au moins!) aussi rentable en termes coût-bénéfice jusqu’à 75 ans, en particulier lorsque ces personnes n’ont pas encore bénéficié d’un dépistage jusque-là. En Suisse, l’incidence du cancer colorectal culmine dans les deux sexes vers 75-80 ans et il est fort probable que l’âge médian au moment du diagnostic est proche des 68 ans observé aux Etats-Unis.
Alors comment interpréter ce critère d’âge limitatif? «Agisme!» comme s’est exclamée une collègue (...) ?"
- Extraits de : Agisme... ? : éditorial / C. Büla. - Revue médicale suisse, n° 494 (11 nov. 2015), p. 2095-2096

Date et heure
Wednesday, 11 November, 2015 (All day)

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top