OMS - La discrimination et les attitudes négatives à l’égard du vieillissement sont nocives pour la santé

Press review

60% des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête World Values Survey analysée par l'OMS, estiment que les personnes âgées ne sont pas respectées. Plus de 83 000 personnes dans 57 pays ont participé à cette enquête qui évaluait les attitudes à l’égard des personnes âgées dans tous les groupes d’âge. On retrouvait le plus faible niveau de respect dans les pays à revenu élevé. 

«Cette analyse confirme que l’âgisme est une pratique extrêmement courante et pourtant la plupart des gens n’ont pas conscience des stéréotypes qu’ils entretiennent inconsciemment à l’égard des personnes âgées», indique John Beard, Directeur du Département Vieillissement et qualité de vie à l’OMS. «Comme pour le sexisme et le racisme, il est possible de changer les normes sociales. Il est temps de cesser de définir les gens en fonction de leur âge et il en résultera des sociétés plus prospères, équitables et plus saines.»

Les attitudes négatives à l’égard du vieillissement et des personnes âgées ont également des conséquences majeures sur la santé physique et mentale des personnes âgées. [OMS]

Source : Communiqué de presse de l'OMS  29/09/2016

Voir aussi :
Rapport mondial sur le vieillissement et la santé (OMS)
Stratégie et plan d’action mondiaux sur le vieillissement et la santé 2016-2020 (OMS, 28 mai 2016)

Date et heure
Thursday, 29 September, 2016 (All day)

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top