Evaluation des médecins et des hôpitaux

Press review

La Suisse possède peu d’outils d’évaluation des médecins ou des hôpitaux permettant au patient de faire un choix vraiment éclairé. Certaines initiatives voient le jour pour pallier ce manque. Sur internet, elles affrontent encore la résistance du corps médical. [LT]
Comment, parmi les quelques 34’000 praticiens que compte la Suisse, trouver celui à qui confier sa santé?  [...] L’avis des pairs, c’est sur cette base que s’est créée en octobre 2016 la plateforme Adopte unE Gynéco. L’objectif de ce site porté par l’association Feminista!, est de dresser une liste collaborative de gynécologues recommandés par les patientes de Suisse romande pour leur pratique respectueuse.
Plus généralement, les plateformes dédiées à l’évaluation des médecins se sont multipliées ces dernières années, surtout outre-Atlantique. Depuis leur création, les sites tels que Zocdoc, RateMDs ou autre Healthgrades.com ont ainsi recueilli des milliers de témoignages de patients, débouchant, comme pour les hôtels ou les restaurants, sur un classement de une à cinq étoiles. Et la Suisse n’a pas été épargnée par ce phénomène. En s’inspirant du modèle américain, la société de comparaison de marché bonus.ch a ainsi crée en 2008 le site OKdoc.ch, premier du genre à l’échelle nationale, suivi quelques années plus tard par la plateforme Medicosearch.ch ou Doctor.ch.Les réactions ne se sont pas faites attendre: si le succès a été immédiat du côté du grand public, les prestataires de soins, eux, ont nettement moins apprécié. Une plainte a même été déposée, dans la foulée, par l’Association Vaudoise des Médecins auprès du préposé fédéral à la protection des données. L’instance a finalement jugé problématique le fait que le site OKdoc.ch permette à n’importe qui de procéder à l’introduction d’affirmations invérifiables, de manière anonyme et sur n’importe quel médecin. [...] Même si les classements de médecins sont très critiqués pour leur manque de fiabilité, il semblerait que, dans certains cas, ils puissent aussi aboutir à une amélioration de la transparence et à ce que les anglo-saxons nomment l’empowerment du patient. La preuve? L’Exceptional Patient Experience, qui s’est tenue entre 2008 et 2015, dans le cadre de l’Hôpital universitaire de l’Utah à Salt Lake City. Tout comme les sites classiques de ranking, l’Hôpital a compilé pendant plusieurs années l’avis des patients ayant bénéficié de soins sur la base d’indicateurs précis tels que l’effort fourni pour dispenser des informations claires, pour inclure le malade dans la prise de décision ou encore la collaboration au sein de l’équipe soignante. [...]
Source : Les médecins affrontent la critique du Net (Le Temps 15/03/2017)

VOIR AUSSI

Depuis 2012, les patientes et patients peuvent choisir librement leur hôpital dans toute la Suisse. Ils font de plus en plus usage de cette possibilité selon les chiffres les plus récents. Les craintes que la pression sur les coûts ait un impact négatif sur la qualité de ne confirment pas depuis l'introduction du nouveau régime de financement. La recherche d'un hôpital via le Net gagne en importance. Selon le baromètre des hôpitaux et des cliniques de H+, 41 % des personnes interrogées utilisent déjà Internet pour rechercher un hôpital. 
Source :  Libre choix de l'hôpital et qualité : le meilleur hôpital est souvent dans un autre canton / Paul Rhyn. In: Santésuisse, 2016, no 2, p. 6-7.

- Online-Spitalvergleiche : Spital-Bewertungsplattformen vermitteln ein verzerrtes Bild  / von Daniel Häuptli, Kantonssrat und Mitlglied der Gesundheitskommission des Kantons Zürich. In:  Competence / H+, 2016, no 6, p. 24-25.
POINT DE VUE -Les portails de comparaison [www.comparis.ch, www.welches-spital.ch et www.spitalfinder.ch] prétendent augmenter la transparence en matière de qualité des soins dans les hôpitaux. L'association faîtière H+ offre depuis des années des informations aux hôpitaux, en renonçant volontairement à établir une classification. En savoir plus : http://www.info-hopitaux.ch/ ou  http://www.spitalinformation.ch/ 

Date et heure
Wednesday, 15 March, 2017 (All day)

Retrouver sur notre site

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top