OMS : «Dépression: parlons-en» !

Press review

La dépression est la première cause de morbidité et d’incapacité dans le monde. Selon les dernières estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 300 millions de personnes dans le monde vivent désormais avec ce problème, soit une augmentation de plus de 18% de 2005 à 2015. Le manque de soutien aux personnes ayant des troubles mentaux, associé à la peur de la stigmatisation, empêchent beaucoup d’entre elles d’accéder aux traitements dont elles ont besoin pour mener des vies productives et en bonne santé.

[...]
Les investissements dans la santé mentale se justifient aussi sur le plan économique. Chaque dollar US investi pour l’extension des traitements de la dépression et de l’anxiété en rapporte 4 en termes d’amélioration de la santé et de capacité au travail. 

 

 

Risques sanitaires associés

L’OMS a établi des liens étroits entre la dépression et d’autres troubles ou maladies non transmissibles. La dépression accroît le risque de troubles liés à l’abus de substances psychoactives et de certaines maladies comme le diabète ou les cardiopathies. Le contraire est également vrai: les personnes ayant ces autres problèmes de santé ont aussi un risque plus élevé de souffrir de dépression.

La dépression est également un facteur de risque important pour le suicide, qui fait chaque année des centaines de milliers de morts.

Extraits du Communiqué de l'OMS 30/03/2017

 

Date et heure
Thursday, 30 March, 2017 (All day)

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top