Le marché des stupéfiants dans le canton de Vaud. Partie 1 : les opioïdes

TitleLe marché des stupéfiants dans le canton de Vaud. Partie 1 : les opioïdes
Publication TypeReport
Year of Publication2017
AuthorsZobel, F, Esseiva, P, Udrisard, R, Lociciro, S, Samitca, S
Pagination172
Date Published06/2017
InstitutionLausanne: Addiction Suisse/Ecole des sciences criminelles/Institut universitaire de médecine sociale et préventive.
CityLausanne
Abstract

Le projet « Structure et produits du marché des stupéfiants » (MARSTUP) est né d'une volonté de collaboration de trois Instituts de recherche lausannois qui travaillent depuis de nombreuses années sur la question des stupéfiants : Addiction Suisse, l'Ecole des sciences criminelles (ESC) de l'Université de Lausanne et l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP) du CHUV. Tous trois ont pris conscience de l'intérêt d'étudier cette dimension souvent ignorée de la problématique des stupéfiants. L'objectif de la collaboration est de développer une compréhension de la structure et de l’organisation du marché des stupéfiants qui puisse contribuer à l'amélioration des politiques publiques et à promouvoir des débats plus factuels à ce sujet. Il s'agit aussi de développer un outil de monitorage qui permette de suivre l’évolution temporelle de ce marché. Le canton de Vaud a accepté de cofinancer ce projet et un groupe d'accompagnement, formé de professionnels de la santé publique et de la sécurité, a été constitué.
Le projet a été divisé en trois parties successives: le marché des opioïdes, celui des stimulants et celui des cannabinoïdes. Chacun fait l'objet d'une analyse de marché à quatre niveaux: les produits proposés, les volumes consommés, la structure et organisation du marché, et sa valeur. Les données utilisées comprennent des enquêtes et statistiques existantes, ainsi que de nouvelles études, notamment des entretiens auprès des professionnels concernés par ce marché et avec des usagers de stupéfiants. Les analyses des eaux usées et celles du contenu résiduel des seringues usagées ont aussi été intégrées dans le projet. Il s'agit de la première étude interdisciplinaire de ce type en Suisse. Le présent rapport – le premier du projet – porte sur le marché des opioïdes.

Notes

Étude cofinancée par :

Fonds vaudois pour la prévention et la lutte contre les addictions

Collaborations :

Christian Schneider (fedpol) a écrit le chapitre 4 et Cécile Homberg (étudiante UNIL) l'annexe 5 de ce rapport. Marc Marthaler, Gerhard Gmel et Luca Notari (Addiction Suisse), Marc Augsburger (CURML), Elodie Lefrançois et Julian Broséus (ESC), Nicolas Pythoud et l’équipe de la Fondation ABS, Martine Baudin et l’équipe du Quai 9, Jean-Pierre Gervasoni et Pierre-Simon Vermot (IUMSP), Philippe Hayoz (OFS), João Mathias (EMCDDA), ont tous contribué de différentes manières à cette étude.

Remerciements :

Nous remercions vivement les personnes mentionnées ci-dessus ainsi que les membres du groupe d’accompagnement pour leurs aide et contributions. Nos remerciements vont aussi à toutes les participantes et les participants aux études que nous avons réalisées dans le cadre de ce projet.

URLhttps://www.iumsp.ch/sites/default/files/pdf/Rapport%20MARSTUP%20Version%20def%2025052017.pdf
Citation Key / SERVAL ID7958
Peer reviewNon-Refereed
Projets de recherche et mandats IUMSP: 
Thème IUMSP et mots clés: 

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top