La Suisse mauvaise élève en matière de prévention du cancer de la peau

Press review

En matière de cancer de la peau, la Suisse est le mauvais élève parmi les pays européens. Elle est considérée comme un "pays à risque élevé". 

Chaque année, environ 25'000 personnes sont atteintes de formes agressives de la maladie. Pour les dermatologues, activités de loisirs en montagne ou vacances dans des pays ensoleillés expliquent en partie ce phénomène.

Les personnes travaillant sur les chantiers, dans l'agriculture ou dans les piscines notamment, présentent un risque accru, a indiqué lundi [30 avril 2018] la Société suisse de dermatologie et vénérologie dans un communiqué. La campagne du cancer de la peau 2018, intitulée "Maladie professionnelle due au soleil", leur est dédiée.

La campagne a pour but de sensibiliser la population afin qu’elle consulte un dermatologue pour une des prestations essentielles de la campagne et d’offrir à la population suisse, du 14 au 18 mai 2018, la possibilité de s’inscrire auprès d’un dermatologue pour un examen gratuit de lésions suspectes.

Source: 

La Suisse mauvaise élève en matière de prévention du cancer de la peau (RTS info 30/04/2018)

For further information
Date et heure
Monday, 30 April, 2018 - 08:45

Retrouver sur notre site

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top