Cigarette électronique : l’OMS déclenche une éclairante polémique

Press review

« Affirmer à la population que le vapotage est “incontestablement nocif”, « ne permet pas l’arrêt du tabac », « doit être réglementé comme toxique », « entraîne les jeunes dans le tabagisme » sans la moindre réserve ni pondération du consensus scientifique inverse est grave, souligne cette association [Sovape]. Or le rapport à l’origine de l’emballement ne constitue ni une position ni une recommandation de l’OMS. L’évaluation ne repose sur aucune preuve, selon les propres termes des auteurs. »

Et selon Sovape, « des dizaines d’études contredisent de façon solide ces affirmations ». A commencer par les conclusions du Haut Conseil français de santé publique (HCP) qui, dès 2016, considérait que le vapotage « peut être considéré comme une aide pour arrêter » et recommandait « d’informer, sans en faire publicité, les professionnels de santé et les fumeurs que la cigarette électronique est une aide à l’arrêt du tabac ; et un mode de réduction des risques du tabac en usage exclusif ». Sans oublier un rapport du Royal College of Physicians qui compile plus de 200 études et confirme la même année l’efficacité de la vape pour l’arrêt du tabac, qu’elle est « au moins » 95 % moins nocive que la cigarette.

En France, selon les données sanitaires officielles, depuis 2011, 870 000 ex-fumeurs en France déclarent avoir abandonné la consommation de tabac grâce au vapotage et tous les éléments convergent pour conclure à l’absence « d’épidémie de vapotage chez les jeunes ». « Le consensus médical et scientifique est total : vapoter est beaucoup moins risqué que fumer, mais encore le vapotage supprime tous les risques du tabagisme puisqu’on ne fume plus, conclut Sovape. Et dans ce context exceptionnellement anxiogène, il faut rappeler les résultats d’une étude récente de la FDA (Etats-Unis) : la désinformation sur le vapotage contribue au maintien du tabagisme ».

 

Source: 

Cigarette électronique : l’OMS déclenche une éclairante polémique / J.-Y. Nau. Revue médicale suisse, 2019; vol. 15, no 659, p. 1466-1467.

For further information
Dans les médias

«Incontestablement nocive»: la surprenante charge de l’OMS contre la cigarette électronique (Le Figaro 05/08/2019)
Les cigarettes électroniques sont "incontestablement nocives", dit l'OMS (RTS Info 29/07/2019)

Quelques réactions :

Face à l'OMS, le GREA reste convaincu de l'efficacité du vapotage (GREA 29/08/2019)
Jacques Cornuz [Unisanté]: "Face au vapotage, nous continuerons à appliquer le principe de prévention chez les adultes" (RTS, 19h30, 27/07/2019)

- L’association française sovape explique « avoir pour but de développer, défendre et promouvoir une culture de réduction des risques et des dommages associés aux usages des produits fumés en général et du tabagisme en particulier ». Pour elle, « la vape, initiée et développée par et pour les usagers, donne corps à ce changement de paradigme ». www.sovape.fr

Date et heure
Wednesday, 21 August, 2019 - 15:15

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top