Naissances vaudoises 1993-1994: caractéristiques et facteurs de risque pour une affection chronique: rapport EDEN no 1

TitleNaissances vaudoises 1993-1994: caractéristiques et facteurs de risque pour une affection chronique: rapport EDEN no 1
Publication TypeReport
Year of Publication1996
AuthorsAddor, V, Fawer, C-L, Santos-Eggimann, B, Paccaud, F, Calame, A, Groupe, EDEN
Document Number002
Pagination84
InstitutionInstitut universitaire de médecine sociale et préventive
CityLausanne
Report NumberISSN 1420-2921
Accession Numberserval:BIB_1996F139BFF2
Abstract

Une cohorte de 6477 nouveau-nés de mères résidant dans le Canton de Vaud a été recrutée pendant Une année (1993-1994) dans les 18 maternités vaudoises et celle de Châtel-St-Denis. L'objectif de I'étude EDEN (Etude du DEveloppement des Nouveau-nes) est de calculer l'incidence et la prévalence des affections chroniques de toute étiologie et pour toutes les catégories de poids de naissance, à 18 mois et à 4 ans. Ce rapport présente la méthode de l'étude et l'état de santé à la naissance.

Cinq critères de sélection non exclusifs ont permis de cibler un groupe de nouveau-nés à haut risque de développer une affection chronique (12% des nouveau-nés, n=760) :

1. le petit poids de naissance (n=408,6.5% des naissances vivantes)

2. Une malformation congénitale ou une maladie génétique (n=157, 2.4% des naissances vivantes)

3. Une affection susceptible de devenir chronique liée à une utilisation importante des services de soins au cours de la petite enfance (n=61,0.9% des naissances vivantes)

4. le transfert aux soins intensifs (n=287, 4.4% des naissances vivantes)

5. des difficultés sociales importantes (n=105, 1.6% des naissances vivantes) Le taux d'acceptation de l'étude par les parents est bon (90%).

Le taux d'acceptation de l'étude par les parents est bon (90%). En tout, 5.9% des enfants étaient prématurés et 2,2% sont décédés à <7 jours de vie. Selon les indicateurs à disposition, le réseau vaudois répond efficacement aux besoins en soins obstétricaux et néonatals. La durée moyenne du séjour hospitalier néonatal était de 7 jours, avec des variations importantes. L'influence néfaste du tabagisme pendant la grossesse se manifeste par un doublement du risque de poids de naissance <2500g chez les fumeuses; 24% des femmes ont fumé pendant leur grossesse, pour les trois quarts jusqu'à l'accouchement. Un grand potentiel de prévention subsiste dans ce domaine. L'examen des enfants à 18 mois, terminé fin mai 1996, ainsi que celui des 4 ans, permettront de valider les critères de sélection à la naissance comme indicateurs précoces de problèmes de santé chroniques dans la petite enfance. Les nouveaux cas d'affection chronique seront alors signalés par les pédiatres et les médecins spécialistes. 

Notes

Etude financée par : Service des Hospices Cantonaux, projet de developpement No 4002 

Remerciements : Nous somrmes reconnaissants à Y. Via1 pour sa révision du questionnaire obstétrical, à M.-C. Addor pour la comparaison avec les données d'EUROCAT, etài C. Martinez pour la saisie et le classement des questionnaires. Cette étude ne serait pas possible sans la qualité du réseau périnatal vaudois, dont tous les acteurs sont également vivement remerciés 

URLhttp://my.unil.ch/serval/document/BIB_1996F139BFF2.pdf
Citation Key / SERVAL ID4984
LabelLausanne: Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP)
Type de publication IUMSP: 

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top