"Médiateurs" et prévention VIH/sida

Title"Médiateurs" et prévention VIH/sida
Publication TypeReport
Year of Publication1999
AuthorsHaour-Knipe, M, Meystre-Agustoni, G, Dubois-Arber, F, Kessler, D, Collab.), DPiot Isabe
Document Number041
Pagination113
InstitutionInstitut universitaire de médecine sociale et préventive
CityLausanne
Report NumberISSN 1420-2921
Accession Numberserval:BIB_11713
Abstract

L'éducation par les pairs est une méthode de prévention d’origine anglo-saxonne surtout utilisée auprès des jeunes, qui date des années 60. L'Organisation Mondiale de la Santé l’a depuis longtemps reconnue comme une réponse valable à son objectif de renforcement de l'efficacité de la contribution des non-professionnels en matière de soins de santé primaire. Ce concept a été largement repris dans la prévention du sida.

En Suisse, c’est le terme de "médiateurs" qui est plus souvent utilisé. De nombreux programmes de prévention s’y réfèrent1 . Ils s’adressent plus particulièrement à des publics-cibles difficiles à atteindre par les canaux habituels en raison notamment de leur marginalité, d’écarts culturels ou d’obstacles linguistiques.

Le recours à des médiateurs est principalement dicté par : • le besoin d’adapter la forme et le contenu de la prévention aux divers publics-cibles, • l’utilisation de l’influence que les pairs exercent les uns sur les autres, • la possibilité de faire participer les publics-cibles aux actions de prévention. Le travail avec des médiateurs peut permettre de construire un mécanisme de feed-back (retour d’information aux responsables et adaptation continue du dispositif de prévention). 

[Table des matières] 1. Plusieurs modèles de médiateurs. 2. Recommandations. 3. Mediator models. 4. Littérature. 4.1. Exemples de programmes ayant recours à des médiateurs dans le domaine du VIH/sida. 4.2. La typologie appliquée aux programmes "médiateurs" auprès des homosexuels. 5. Programmes suisses de prévention du sida ayant recours aux médiateurs. 5.1. Hommes ayant des relations avec d'autres hommes (HSH). 5.2. Projets Migrants Santé. 5.3. Projet Parcs. 5.4. Entrelaçar. 5.5. Projet MEDIA. 5.6. Projet prison Saxerriet. 5.7. Projet overdose. 5.8. "Donne a confronto". 5.9. Barfüsserfrauen. 5.10. Projet Boulevards. 5.11. male sex workers (MSW) : Zürich, Bâle, Berne, Genève. 6. Analyse sur les projets suisses. 6.1. Profils des médiateurs. 6.2. Caractéristiques des programmes. 7. Discussion générale. 7.1. Avantages et inconvénients des différents modèles de médiateur. 7.2. "Empowerment" et société. 7.3. Durabilité des programmes et aspects éthiques. 7.4. Les multiplicateurs : à ne pas confondre avec les médiateurs. 8. Recommandations. 9. Principaux projets suisses avec "médiateurs".

Notes

Etude financée par : L'Office fédéral de la santé publique, Berne Contrat n° 316.95.5755 A-B-C 

Remerciements : Nos chaleureux remerciements vont à toutes les personnes et institutions qui ont participé à cette étude.

URLhttp://my.unil.ch/serval/document/BIB_11713.pdf
Citation Key / SERVAL ID4933
LabelLausanne: Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP)
Type de publication IUMSP: 

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top