Evaluation du projet Loisirs sans tabac du CIPRET-Vaud : Partie 2: Enquête auprès des centres socioculturels, après déploiement du projet

TitleEvaluation du projet Loisirs sans tabac du CIPRET-Vaud : Partie 2: Enquête auprès des centres socioculturels, après déploiement du projet
Publication TypeReport
Year of Publication2017
AuthorsSimonson, T, Pin, S
Series TitleRaisons de santé
Document Number273
Pagination64
Date Published04/2017
InstitutionInstitut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP)
CityLausanne
ISBN Number1660-7104
Abstract

Le projet Loisirs sans tabac du CIPRET-Vaud s'inscrit dans le programme de prévention du tabagisme 2014-2017. Financé par le Fonds de prévention du tabagisme, ce projet vise à empêcher ou retarder le début de la consommation de tabac chez les jeunes en fournissant aux professionnels de l'animation socioculturelle de l'information et des outils qu'ils pourront utiliser pour mettre sur pied des activités de prévention. L'objectif initialement visé était que 50% des centres du canton de Vaud connaissent les outils du CIPRET-Vaud et développent des activités de sensibilisation dans leur centre avant la fin 2016.

Une première phase évaluative, menée en 2015, avant la mise en oeuvre du projet Loisirs sans tabac, avait pointé une bonne connaissance de CIPRET-Vaud par les collaborateurs des centres d’animation socioculturelle, une reconnaissance de leur rôle en matière de prévention et la réalisation, dans près des trois quarts des centres contactés à l’époque, d’activités de prévention du tabagisme. Cette première partie d’évaluation avait également permis d’ajuster le projet en fonction des besoins des centres et de leurs conditions de travail. Le CIPRET-Vaud devait ainsi mettre en place les activités suivantes :

  1. Développement d'une "mallette virtuelle" sur un site Internet dédié, contenant différents outils interactifs à destination de tous les professionnels encadrant des jeunes, mais répondant avant tout aux besoins des animateurs socioculturels.
  2. Établissement de collaborations avec les centres socioculturels.
  3. Communication autour de la création du site Internet et organisation d'un événement de présentation du site pour les centres.

La présente évaluation vise à analyser si les activités prévues dans le cadre du projet ont effectivement été menées et si le projet a atteint ses objectifs. Elle explore également la place de la prévention du tabagisme dans les espaces de loisirs, la constitution d’un réseau de centres socioculturels, la position des centres socioculturels par rapport au tabac et l’appréciation globale du matériel mis à disposition.

Le design évaluatif proposé combine un entretien avec la responsable du projet, une enquête en ligne auprès des professionnels de l’animation socioculturelle et des travailleurs sociaux de proximité (n= 21 ; taux de réponse : 24%) et une analyse des données de fréquentation du site Internet. L’évaluation a été réalisée entre le 1er octobre et le 12 décembre 2016.

En prenant appui sur les besoins des centres socioculturels identifiés lors de la première phase évaluative, le CIPRET-Vaud a élaboré le site Internet http://tabacsanstabou.ch/ qui mutualise et valorise les informations et outils existants pour en faciliter l’accès et l’utilisation. Les centres socioculturels et les travailleurs sociaux de proximité ont été invités à une demi-journée de présentation à l'occasion de la journée mondiale sans tabac, le 31 mai 2016 ; une dizaine de personnes y ont effectivement participé. L'ensemble des centres socioculturels et des travailleurs

sociaux de proximité a par ailleurs reçu en septembre 2016 un courrier accompagné d’un flyer de présentation du site Internet.

Malgré le faible taux de participation à l’enquête en ligne, celle-ci révèle que les professionnels de l’animation socioculturelle et les travailleurs sociaux de proximité ayant répondu reconnaissent et assument un rôle dans le domaine de la prévention du tabagisme et de l’aide à l’arrêt du tabagisme auprès des jeunes qu’ils côtoient. Les professionnels de l’animation socioculturelle utilisent toutefois majoritairement des messages de prévention du tabagisme axés sur le danger pour la santé, jugés pourtant peu efficaces dans la littérature scientifique internationale.

Le site internet TABAC SANS TABOU est globalement apprécié par les professionnels ayant participé à l’enquête : les trois quart d’entre eux reconnaissent la pertinence de son contenu par rapport à leurs besoins et à leur pratique, et 70% en apprécient la présentation. Le site internet permet également de faire connaître des outils de prévention aux professionnels de l’animation socioculturelle et des travailleurs sociaux de proximité. A l’exception du site Ciao.ch et des flyers diffusés par Addiction Suisse, les autres outils présentés sur le site semblent peu voire pas connus du public cible.

Plusieurs outils présentés ont cependant éveillé la curiosité des répondants. La plupart des professionnels de l’animation socioculturelle et les travailleurs sociaux de proximité interrogés envisagent ainsi d’utiliser ces outils dans leur pratique.

Enfin, entre le lancement du site le 31 mai 2016 et l’analyse, le site a reçu la visite de 1’136 nouveaux utilisateurs dont 412 étaient situés en Suisse et 248 étaient situés dans le canton de Vaud, sans qu’il soit possible de distinguer quelle proportion de ces utilisateurs vaudois correspond au public cible.

En conclusion, l'évaluation ne permet donc pas de mesurer l’atteinte de l’objectif initialement fixé, à savoir, chez 50% des professionnels des centres socioculturels, l’acquisition de connaissances et d’outils sur la prévention du tabagisme et le développement d’activités de sensibilisation dans leur centre. En revanche, elle fournit un premier repère sur des objectifs intermédiaires du projet Loisirs sans Tabac, à savoir la connaissance du site TABAC SANS TABOU, la connaissance des outils présentés sur le site et une utilisation potentielle de ces outils. Elle révèle que le site TABAC SANS TABOU est un outil de qualité qui a le potentiel d'offrir une vitrine à d'autres projets de prévention/d'aide à l'arrêt du tabagisme, mais l'évaluation n'a pas permis d'apprécier sa notoriété et son utilisation par le public cible. Il semble important de redéfinir le projet Loisirs sans tabac, ses objectifs finaux et intermédiaires, en intégrant des stratégies pour mobiliser davantage les centres socioculturels et pour améliorer la notoriété et l’utilisation du site TABAC SANS TABOU.

Notes

Remerciements : Nous remercions les personnes et les institutions qui ont accepté de prendre part à cette évaluation.

URLhttps://www.iumsp.ch/Publications/pdf/rds273_fr.pdf
DOI10.16908/issn.1660-7104/273
Citation Key / SERVAL ID7642
Peer reviewNon-Refereed
Type de publication IUMSP: 

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institute of Social and Preventive Medicine
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top