Historique

Quarante ans de santé publique universitaire

Entre la fin des années soixante et le début des années septante du siècle passé, la Faculté de médecine, l’Hôpital cantonal et le Service de la santé publique vaudois ont conjugué leurs efforts pour installer une chaire de médecine sociale et préventive
et un Institut homonyme. L'IUMSP a été inauguré en janvier 1972 et en janvier 2011, l’IUMSP a organisé un symposium marquant la belle quarantaine de la santé publique universitaire à Lausanne.

La fondation de l’IUMSP doit presque tout au Professeur Armand Delachaux. Physiatre et clinicien, le premier directeur de l’IUMSP a su pressentir les promesses d’un développement universitaire de la santé publique. Il a aussi discerné les conséquences du vieillissement de la population, telles que la prépondérance des maladies chroniques et la nécessité de réponses nouvelles du système de santé. C’est dans cette perspective que le Professeur Delachaux a, par exemple, installé le Registre vaudois des tumeurs comme instrument de surveillance et d’analyse de l’endémie cancéreuse, ou développé les travaux de démographie médicale avec l’une des premières analyses de l’évolution des personnels de santé en Suisse.

Sur ces bases solides, l’IUMSP a poursuivi son développement vers les tâches modernes de la santé publique. Sous l’impulsion de Charles Kleiber, l’IUMSP a quitté le Service de la santé publique, auquel il était rattaché depuis son origine, pour rejoindre le Services des hospices cantonaux au début des années nonante. Ce mouvement vers le CHUV a encouragé une collaboration avec nombre de services cliniques. Un premier élément a été le partage des méthodes de l’épidémiologie clinique et de la biostatistique dans le cadre du Centre d’épidémiologie clinique. Cette collaboration s’est ensuite diversifiée et étoffée avec la mise sur pied de plusieurs consortia associant la recherche clinique avec la recherche populationnelle.

Ces interactions ont concerné en particulier les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’hypertension et les maladies rénales, le cancer, la gériatrie, l’anesthésiologie, la gastro-entérologie, etc.

En 2012, tout l’IUMSP (près de 120 personnes) s'installait dans un même bâtiment, sur le site du Biopôle. C’était un changement considérable des conditions de la vie scientifique de l’IUMSP qui avait vécu jusqu’alors sur quatre ou cinq sites différents.

L’année 2012 aura aussi marqué le début d’une grande mutation: le départ d’une génération de cadres de l’IUMSP. Entre 2012 et 2020, une dizaine d’entre eux s’en iront et 5 postes professoraux devraient être repourvus. Pour que ce changement d’équipes consolide l’IUMSP plutôt que de le fragiliser, un plan de transition a été élaboré. Son but principal est de solidariser les nominations entre elles et de présenter une réorganisation concertée. Ce plan renouvelle les structures et l’organisation de l’IUMSP. Son implantation devrait commencer en 2013 et se terminer en 2020

Documents historiques

 

 

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top