Les maladies non transmissibles sont responsables en Suisse de 80 % des coûts directs de la santé

Article de revue de presse

En septembre 2013, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a chargé un consortium de recherche indépendant de réaliser une étude sur le coût des maladies non transmissibles (MNT) en Suisse, dans le but de calculer les coûts directs de toutes les MNT ainsi que les coûts directs et les coûts indirects de sept MNT pour l’année 2011. Les sept MNT retenues sont le diabète, les maladies des voies respiratoires, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les maladies musculo-squelettiques (atteintes du système locomoteur telles que douleurs dorsales chroniques), les maladies psychiques et la démence.

Les principaux résultats peuvent être résumés comme suit :
Les coûts médicaux directs et indirects de toutes les MNT en Suisse s’élèvent à 51,7 milliards de francs, ce qui représente 80,1 % du total des coûts de la santé (64,6 milliards en 2011).
Au total, les coûts indirects les plus élevés sont dus aux maladies musculo-squelettiques (7,5 milliards de francs pour les douleurs dorsales et 4,7 milliards pour les maladies rhumatismales).

Pour plus de détails, la page Web "Maladies non transmissibles" de l'OFSP donne accès :
- à l'étude complète en allemand : Die Kosten der nichtübertragbaren Krankheiten in der Schweiz (2014);
- à l'article : Une étude présente pour la première fois le calcul des coûts directs et indirects des principales maladies non transmissibles (Bulletin / OFSP, 2014, n° 36, p. 583-586)

Date et heure
Mercredi, 3 Septembre, 2014 (Journée entière)

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top