Surcharge pondérale? Politique de vaccination? Définir ensemble les questions de demain dans le domaine de la santé

Actualité

Cochrane Suisse (Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP), Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) et Université de Lausanne) s'est associé à des institutions d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse pour fonder un Satellite européen du Groupe de revue "santé publique" du réseau international Cochrane. Les buts de cette coopération sont la promotion de la recherche dans le domaine de la santé publique et la diffusion des résultats de cette recherche auprès du public et des décideurs politiques.

Cochrane Suisse s'est associé à Cochrane Autriche, à l'Université Ludwig-Maximilian de Munich, à l'Université de Brême et à l'Institut Leibniz de recherche en médecine préventive et d'épidémiologie de Brême (BIPS) ainsi qu'à l'Université de Zurich pour promouvoir et mieux coordonner la recherche dans le domaine de la santé publique et contribuer à la discussion des problèmes de santé importants dans la société en fournissant des preuves scientifiques.
Le Satellite européen est associé au Groupe de revue Cochrane de santé publique, basé à Melbourne en Australie, qui est l'un des 50 groupes thématiques du réseau international de recherche Cochrane. La mission principale de ce réseau est d'améliorer les bases scientifiques pour la prise de décisions dans le domaine de la santé. La production, l'actualisation et la dissémination de revues systématiques sont actuellement les principales activités servant cet objectif.

« Il ne faut pas confier à des groupes d'intérêts commerciaux la tâche d'informer le public sur des sujets de santé. Chaque patient, proche ou parent a le droit de recevoir une information indépendante et objective sur l'efficacité ou le préjudice éventuel d'une intervention dans le domaine de la santé. » (Erik von Elm, Cochrane Suisse)

« Contrairement à l'évaluation d'un médicament, les interventions dans le domaine de la santé publique sont souvent complexes: elles combinent, par exemple, des mesures techniques, régulatrices et informatives devant être adaptées à la réalité locale. Une approche méthodologique innovatrice est nécessaire pour évaluer correctement l'efficacité de ces interventions. Nous travaillons ensemble à la conduite de revues systématiques et à l'appréciation de l'évidence générée par ces travaux. » (Eva Rehfuess, Pettenkofer School of Public Health, Institut d'informatique médicale, biométrie et épidémiologie, Université Ludwig-Maximilian, Munich)

« Pour adapter les projets de recherche aux attentes et besoins du public cible il est indispensable de faire l'inventaire des problèmes prioritaires en santé publique: Où y a-t-il un manque d'information qu'il est nécessaire de combler afin de pouvoir agir? Où y a-t-il un surplus d'information nécessitant une présentation structurée de ces résultats? » (Stefan Lhachimi, BIPS Brême)

Communiqué de presse (21/05/2015)

Contact pour les médias :
Cochrane Suisse
Tél. +41 21 314 72 62

www.cochrane.ch

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top