MIeux veiller à la santé psychique des migrants mineurs

Article de revue de presse

La Société suisse de psychiatrie et psychothérapie de l'enfant et de l'adolescent (SSPPPEA) a lancé un appel en novembre 2016 pour attirer l'attention des politiques sur la situation psychique des réfugiés mineurs. Des compétences spécifiques et une coordination accrue sont nécessaires pour mieux prendre en charge leurs problèmes psychiques.

Source: 

MIeux veiller à la santé psychique des migrants mineurs : [interview de Dre Hélène Beutler, co-présidente de la SSPPEA, cheffe du Département de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, Centre neuchâtelois de psychiatrie CNP]. In: Competence / H+, 2017, no 11, p. 14.

Voir aussi : Canton de Vaud : Moduler le système de santé pur répondre aux besoins des migrants. In: Competence / H+, 2017, no 11, p. 10-11

En savoir plus
Date et heure
Vendredi, 4 Novembre, 2016 - 09:15

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top