Classer les hôpitaux sur la base des taux de mortalité ?

Article de revue de presse

L’avenir réside-t-il dans les classements hospitaliers fondés sur les taux de mortalité ? Est-ce là un impératif démocratique ou un outil à visée indirectement thérapeutique ? La Haute Autorité française de Santé (HAS) vient, publiquement, de soulever ces questions et d’instaurer, officiellement, une dynamique dont il reste à -situer les limites. En partenariat avec l’assurance maladie, elle lancera, dès 2018, un recueil des données sur l’infarctus du myocarde visant à produire un « indicateur de mortalité par établissement » ; ceci dans le cadre d’une initiative de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

On perçoit, d’emblée, les pièges de l’entreprise. « Un fort taux de mortalité ne signifie pas nécessairement une mauvaise qualité des soins [...]

Source: 

Classer les hôpitaux sur la base des taux de mortalité ? / Jean-Yves Nau. - Revue médicale suisse, 2017, Vol. 13, no , p. 2100-2101

En savoir plus
Date et heure
Mercredi, 29 Novembre, 2017 - 10:45

Retrouver sur notre site

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top