Les cantons doivent aussi participer aux coûts des traitements ambulatoires

Article de revue de presse

Les caisses-maladie et les cantons doivent financer les traitements de manière uniforme, que ceux-ci soient ambulatoires ou stationnaires. La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national a approuvé un avant-projet allant dans ce sens. Elle souhaite encourager le transfert des prestations du secteur hospitalier au secteur ambulatoire, qui a tendance à coûter moins cher, et faciliter un service coordonné. 

Source: 

Communiqué de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) du 20/04/2018

Dans les médias

Deal auch in der Gesundheitspolitik? (NZZ 06/07/2018)
Im Nationalrat soll ein Reformvorhaben eine einheitliche Finanzierung von ambulanten und stationären Behandlungen ermöglichen. Die Kantone sind skeptisch. [NZZ]

 

Prises de position

Pour curafutura, santésuisse, la FMH, GELIKO, Interpharma, kf, pharmaSuisse, l’OSP, l’ASA et vips, l’introduction d’un financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires constitue l’une des réformes fondamentales majeures de notre système de santé.
Source : Le financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires doit être mis en œuvre en priorité (FMH 25/05/2018)

Les cantons doivent mettre la main à la poche pour participer aux coûts des soins ambulatoires (Prise de position de la Fédération suisse des psychologues FSP 01/05/2018)

Date et heure
Vendredi, 20 Avril, 2018 - 09:00
                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top