Pour Berne, la vie humaine vaut 6,5 millions de francs

Article de revue de presse

Une vie humaine n’a pas de prix, sauf pour les gouvernements. L’Office fédéral du développement territorial (ARE), lui, l’estime à 6,5 millions de francs, rapporte la «NZZ am Sonntag». C’est presque deux fois plus (+90%) qu’il y a 5 ans, lorsque la Confédération l’estimait encore à 3,4 millions de francs.

Ces calculs servent à déterminer combien le gouvernement devrait investir pour améliorer la sécurité routière, par exemple. Pour cela, il s’appuie sur le concept de «la valeur de la vie statistique». En termes simples, celle-ci indique combien la société est prête à payer pour prévenir la mort d’un individu.

La raison de l’augmentation de cette valeur, en Suisse, est liée au fait que le chiffre précédent était basé sur une étude anglaise qui s’est avérée, après coup, imprécise, écrit le journal. La nouvelle valeur se base désormais sur une méta-analyse de l’OCDE que la Confédération a adaptée à la Suisse.

Source: 

Pour Berne, la vie humaine vaut 6,5 millions de francs (20 minutes.ch 08/07/2018)

En savoir plus
Dans les médias

Ein Leben ist dem Bund plötzlich fast doppelt so viel wert (NZZ 07/07/2018)

Date et heure
Lundi, 9 Juillet, 2018 - 09:30
                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top