FMH - Les médecins refusent d'ouvrir l'aide au suicide aux personnes non mourantes

Article de revue de presse

Fait rare, la Fédération des médecins suisses (FMH) a dit non aux nouvelles directives médico-éthiques de l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) sur la fin de vie. Les médecins n'ont pas voulu intégrer dans leur code de déontologie l'assouplissement des conditions d'accès au suicide médicalement assisté.

Le changement proposé par cet organe scientifique, spécialiste des questions éthiques, était important. Selon les nouvelles directives, les médecins peuvent accompagner une démarche de mort volontaire à condition que le patient endure des «souffrances insupportables» dues à un handicap ou à une maladie. Jusqu'ici, elles ne l'admettaient que «lorsque la fin de vie est proche».

C'est le critère de «souffrances intolérables» qui a cristallisé les oppositions les plus vives. [...]

Source: 

Les médecins refusent d'ouvrir l'aide au suicide aux personnes non mourantes (Le Temps 26/10/2018)

Date et heure
Vendredi, 26 Octobre, 2018 - 08:15

Retrouver sur notre site

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top