Système de santé: le choc des visions

Article de revue de presse

Alors que les coûts de la santé deviennent de plus en plus insupportables pour la classe moyenne, des voix s’élèvent pour repenser tout le système de santé et l’axer sur la prévention.

[EXTRAIT] Invitée à participer à l’un des débats [du Forum Santé du Temps], Stéfanie Monod, cheffe du Service de la santé publique du canton de Vaud, s’est demandé soudain si elle se trouvait dans le bon film. «Arrêtons de considérer la fin de vie comme un problème purement médical. Il faut ouvrir un vrai débat de société sur la santé en se posant la question des priorités», s’est exclamée celle dont les 80% du budget annuel partent dans les hôpitaux. Directrice des finances des HUG, Brigitte Rorive a abondé dans son sens. Elle plaide pour un complet changement de paradigme, en travaillant d’abord sur la prévention. «Nous devons désormais axer nos efforts sur le maintien des personnes en bonne santé au lieu de se focaliser sur les prestations de soins», a-t-elle insisté. Un exemple? Revenant du Danemark, Brigitte Rorive a témoigné d’un pays de 5 millions d’habitants qui réduit le nombre de ses hôpitaux de 70 à 21 – il y en a encore 200 en Suisse – et qui réinvestit les économies ainsi réalisées dans la prévention au profit de toute la communauté. [Source: Le Temps]

Source: 

Système de santé: le choc des visions (Le Temps 09/11/2018)

Date et heure
Vendredi, 9 Novembre, 2018 - 09:45
                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top