Fondation Leenards : prix "Qualité de vie 65+" 2018 attribué à l'équipe de recherche de Laurence Seematter-Bagnoud

Actualité

L'équipe de recherche de Laurence Seematter-Bagnoud est l'une des trois lauréats du Prix "Qualité de vie 65+" 2018 pour son projet de recherche "Engagement social des seniors et qualité de vie : une étude par méthodes mixtes" qui vise à examiner l'association entre engagement social et qualité de vie dans le cadre de l'étude Lausanne Cohorte 65+.

 

La remise des Prix « Qualité de vie 65+ » 2018 aura lieu lors du Rendez-vous Leenaards âge & société.

Cet événement, animé par Blaise Willa (rédacteur en chef de générations) aura lieu le mardi 27 novembre à 16h30, à Pully. Ouvert à tous, sur inscription : www.leenaards.ch/as/27nov

 

Thématique et hypothèse

La participation à la vie sociale peut s’exprimer de diverses manières : poursuite d’une activité professionnelle après l’âge de la retraite, engagement dans des activités bénévoles ou encore aide fournie au sein de la famille ou du voisinage. Quelle que soit sa forme, la participation sociale est l’occasion d’utiliser ou de transmettre compétences et savoir-faire ; elle est jugée par les seniors comme étant une dimension substantielle de leur qualité de vie. Cependant, peu d’études se sont penchées sur les modalités qui peuvent rendre cet engagement plus ou moins favorable pour la qualité de vie.

Les hypothèses formulées dans le cadre de cette étude sont, d’une part, que l’engagement social influence positivement la qualité de vie. Et d’autre part, que la cessation d’un tel engagement, parfois liée aux contraintes de l’activité elle-même, est un facteur négatif pour la qualité de vie.

Méthodologie

Cette étude – conduite au sein d’un échantillon d’environ 2000 seniors lausannois vivant à leur domicile et participant à l’étude Lausanne cohorte 65+ (Lc65+) – repose sur des méthodes mixtes. Tout d’abord, des analyses quantitatives examineront l’association entre l’évolution de la participation sociale (mesurée en 2011 et 2016) et l’évolution de la qualité de vie. Ensuite, des groupes de discussion avec des participants volontaires permettront d’investiguer les mécanismes par lesquels la participation sociale influence la qualité de vie.

Résultats attendus

Les résultats de ce projet de recherche pourront soutenir la promotion de la participation sociale auprès des seniors, menée par les acteurs du terrain. Ils visent également à orienter les conditions-cadres et modalités des activités rémunérées et bénévoles, en permettant de lever les obstacles identifés et en répondant aux souhaits formulés par les participants.

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top