Symposium en l’honneur du Professeur Bernard Burnand

Evénement
Présentation
Intervenant
Prof. Murielle Bochud, Prof. Isabelle Boutron, Prof. William Ghali, Prof. Jacques Cornuz, Prof. honoraire Bernard Burnand

Déjà intéressé par la santé publique alors qu’il effectuait ses études de médecine à Lausanne, Bernard Burnand a cependant d’abord acquis une formation en médecine interne générale dans différents lieux de soins du canton de Vaud. Ayant ainsi expérimenté des variations de pratique et de qualité des soins, il s’est efforcé d’acquérir une formation méthodologique et des approches non encore développées en Suisse, afin de trouver les moyens d’étudier et réduire ces écarts de pratique. Après plus de deux années passées à l’Université de Yale, sur la côte Est des Etats-Unis, où il a obtenu une maîtrise de santé publique et un certificat en épidémiologie clinique, il a répondu à l’appel du Professeur Fred Paccaud pour rejoindre l’IUMSP. Il y a progressivement développé le Centre d’épidémiologie clinique et l’Unité d’évaluation des soins. Médecin de santé publique, il a été professeur d’évaluation des soins et d’épidémiologie clinique à la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne.

Tout au long de sa carrière, Bernard Burnand s’est efforcé d’organiser des formations et des services de support méthodologique afin d’inciter et favoriser des projets de recherche clinique de qualité. Il s’est aussi attaché à promouvoir l’excellence des soins, fondés sur les preuves scientifiques de leur adéquation. Ainsi, il s’est intéressé au développement de la collaboration internationale Cochrane dès le début de son existence et a initié Cochrane Suisse. Cependant, disposer des preuves de l’efficacité et des risques des interventions de soins est inutile si leur application en pratique n’est pas organisée. Bernard Burnand a développé et évalué diverses approches du transfert de connaissances à la pratique des soins telles des recommandations de pratique. Il a aussi cherché à développer l’évaluation de la qualité des soins et de la sécurité des patients, à l’aide d’indicateurs basés sur des données récoltées de routine. Suite à l’informatisation croissante de l’information en santé, ces approches sont appelées à se généraliser. Membre du « Topic Advisory Group for Quality and Safety » de l’OMS et co-fondateur du « International Methodology Consortium on Coded Health Information (IMECCHI) », Bernard Burnand a ainsi contribué à ces développements sur la scène internationale.

 

Programme

16h30 Bienvenue et présentation

Prof. Murielle Bochud

Directrice adjointe, Centre universitaire de médecine générale et santé publique, Lausanne


16h35 Les ‘spin’ ou distorsions des résultats de la recherche clinique. Des pratiques de recherche préjudiciables ?

Prof. Isabelle Boutron

Université Paris Descartes, France


17h15 Travaux collaboratifs internationaux sur les méthodologies utilisant des données massives

Prof. William Ghali

Directeur, O’Brien Institute for Public Health University of Calgary, Canada


17h55 Allocution

Prof. Murielle Bochud

Directrice adjointe, Centre universitaire de médecine généraleet santé publique, Lausanne


18h05 Allocution

Prof. Jacques Cornuz

Directeur, Centre universitaire de médecine générale et santé publique, Lausanne


18h15 Allocution

Prof. honoraire Bernard Burnand

Faculté de biologie et de médecine, Université de Lausanne


18h30 Apéritif

Date et heure
Lundi, 11 Février, 2019 - De 16:30 à 18:30
Lieu
Auditoire Alexandre Yersin, CHUV, Lausanne
                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top