Essais cliniques : selon Public Eye, des pharmas suisses ne respectent pas leurs obligations éthiques dans les pays émergents

Article de revue de presse

Lorsque Roche ou Novartis testent de nouveaux anticancéreux au Mexique ou en Ukraine, seule la frange aisée de la population pourra en bénéficier ultérieurement. Ces traitements vitaux coûtent en effet parfois plus chers qu’en Suisse. C’est ce que révèle une nouvelle enquête de Public Eye menée dans cinq pays émergents figurant parmi les « laboratoires » préférés des géants bâlois pour leurs essais cliniques.

Source: 

Essais cliniques : Roche et Novartis ne respectent pas leurs obligations éthiques dans les pays émergents (Communiqué de presse de Public Eye 20/05/2019)

En savoir plus
Date et heure
Lundi, 20 Mai, 2019 - 15:00

Retrouver sur notre site

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top