Violence à l’encontre du personnel des EMS et des CMS du Canton de Vaud – rapport final

TitreViolence à l’encontre du personnel des EMS et des CMS du Canton de Vaud – rapport final
Publication TypeReport
Year of Publication2018
AuthorsPin, S, Simonson, T, Henry, V, Amiguet, M
Series TitleRaisons de santé
Document Number282
Pagination86
Date Published01/2018
InstitutionInstitut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP)
CityLausanne
ISBN Number1660-7104 (ISSN)
Abstract

Le contexte

Présenté au Grand Conseil du Canton de Vaud lors de la séance du 30 juin 2015, le postulat « Philippe Vuillemin et consorts – Pour une meilleure protection du personnel soignant en EMS » part du constat que, si la maltraitance des personnes âgées est désormais reconnue et appréhendée par les différents acteurs concernés, celle à l’égard des soignant-e-s et des personnels travaillant en établissements médico-sociaux (EMS) et dans les centres médico-sociaux (CMS) est plus rarement évoquée publiquement.

Certain-e-s professionnel-le-s (par exemple : policier-ère-s, enseignant-e-s, personnels des établissements de santé) présentent des risques accrus d’être confrontées à des actes de violence à leur égard. Le travail isolé et le contact avec des clients, en particulier lorsqu’ils sont sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool, quand ils sont connus pour avoir eu un passé violent ou qu’ils souffrent de maladies pouvant être associées à des comportements agressifs constituent ainsi des facteurs de risque. Le risque d’être confronté à la violence ou à des comportements agressifs concerne aussi les professionnel-le-s en contact avec des personnes atteintes dans leur santé, à domicile ou en institution. Des enquêtes menées dans les établissements médico-sociaux (EMS) ou auprès des professionnel-le-s du maintien à domicile, à l’étranger et en Suisse rapportent des taux relativement élevés d’exposition à la violence chez les soignants. On ne dispose en revanche d’aucune donnée concernant cette problématique pour la Suisse Romande ou pour le Canton de Vaud.

Le postulat Vuillemin et consorts vise à combler cette lacune et à «faire reconnaître publiquement la réalité de ces violences verbales ou physiques, d’en connaître le nombre même si elles sont rares afin de permettre un certain nombre de mesures permettant au personnel de se défendre». A cette fin, le Service de la santé publique (SSP) du Canton de Vaud a mandaté l’Institut de médecine sociale et préventive (IUMSP) et son Centre d’expertise et d’évaluation en santé publique (CEESAN) pour réaliser une enquête auprès des collaborateurs et collaboratrices des EMS et des centres médico-sociaux (CMS) du canton.

Notes

Étude financée par :

Service de la santé publique du Canton de Vaud

Remerciements :

A Raphaël Bize pour sa contribution précieuse lors de la phase préparatoire de l’enquête et sa relecture critique du protocole.

A Sébastien Bacher, Loïc Salomé et Katarina Vujovic, pour leur aide lors de la réalisation de l’enquête.

A M. Sénéchaud (AVDEMS), M. Mottier (FEDEREMS) et M. Dupertuis (AVASAD) pour leur soutien.

Aux directeurs des établissements médico-sociaux et aux responsables des centres médico-sociaux ayant participé à l’enquête.

A toutes celles et ceux, collaborateurs et collaboratrices des EMS et des CMS, qui ont participé à l’enquête et qui ont, par leur réponse, contribué à la réussite de cette étude.

URLhttps://www.iumsp.ch/Publications/pdf/rds282_fr.pdf
DOI10.16908/issn.1660-7104/282
Citation Key / SERVAL ID8861
Peer reviewNon-Refereed
Type de publication IUMSP: 
                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top