Implémentation d'une démarche interRAI d'évaluation des clients des CMS vaudois: bilan d’un projet pilote

TitreImplémentation d'une démarche interRAI d'évaluation des clients des CMS vaudois: bilan d’un projet pilote
Publication TypeReport
Year of Publication2019
AuthorsSeematter-Bagnoud, L, Cattagni Kleiner, A, Fustinoni, S, Santos-Eggimann, B
Series TitleRaisons de Santé
Document Number298
Pagination236 p.
Date Published03/2019
InstitutionUnisanté – Centre universitaire de médecine générale et santé publique
CityLausanne
ISBN Number1660-7104 (ISSN)
Abstract

Le projet pilote coRAI CMS

Mené en 2017 dans 6 centres médico-sociaux (CMS) du canton, ce projet visait à optimiser le choix de l’outil d’évaluation gériatrique selon le profil du client d’aide et soins à domicile. Il a testé deux nouveaux outils: un outil de dépistage et d’orientation (interRAI Emergency Department Screener (iEDscreener©)) et un instrument d’évaluation gériatrique « courte » (interRAI Contact Assessment version test (iCAtest)) plus léger que le RAI-Home Care Suisse (RAI-HCSuisse) habituellement utilisé chez les clients de soins à domicile. Parmi les objectifs figuraient celui de tester l’utilisation d’un outil de dépistage par des infirmiers et infirmières analystes (IA), spécialisés dans l’analyse des demandes d’aide et de soins à domicile, ainsi que de tester l’évaluation iCAtest par des infirmiers et infirmières référents de situation (IR). Finalement, le pilote cherchait à déterminer l'articulation optimale entre l’iEDscreener, l’iCAtest et le RAI-HCSuisse.

Processus

L’iEDscreener était administré par téléphone par des IA à tous les nouveaux clients. En quelques questions, cet outil permet de définir un score de risque d’évènements de santé défavorables selon l’interRAI Assessment Urgency Algorithm (iAUA). Plus ce score (valeurs : 1 à 6) est élevé, plus le risque l’est aussi.

L’iCAtest a été administré par des IR chez tous les clients en demande d’aide pratique seulement (nonOPAS7) et par des infirmiers et infirmières évaluateurs RAI (IE) chez les clients en demande de soins (OPAS7). Chez ces derniers, l’iCAtest a été utilisé lorsque le client avait un score iAUA inférieur à 4, tandis que le RAI-HCSuisse était utilisé si le score iAUA était égal ou supérieur à 4 (profil « à risque »).

Notes

Etude financée par :

Service de la santé publique du canton de Vaud

Remerciements

Les auteures remercient :

− Toutes les professionnelles et tous les professionnels ayant participé aux questionnaires, entretiens et focus groups,

− Nathalie Wellens responsable du programme coRAI, et à M. Mauro Mayer, Programme Manager, au sein du Service de la santé publique du canton de Vaud, ainsi que Martine Karlen et Olivier Fontaine, responsables du projet pilote coRAI à l’AVASAD et leurs collègues Nathalie Bacq, ergothérapeute, et Arnaud Dulimbert, infirmier clinicien,

− Stéphanie Pin, Stéphanie Lociciro et Sanda Samitca pour leur appui méthodologique,

− Lionel Meylan, Ludivine Claus, Mathusanaa Mahendrathas, Laura Mendes, et Katarina Vujovic pour leur appui à la préparation des questionnaires et au travail de retranscription, ainsi que Céline Racine pour son soutien technique,

− Jocelyne Muller pour son aide à la mise en page du rapport.

URLhttps://www.iumsp.ch/Publications/pdf/rds298_fr.pdf
DOI10.16908/issn.1660-7104/298
Citation Key / SERVAL ID9411
Peer reviewNon-Refereed
Type de publication IUMSP: 
                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | iumsp@chuv.ch

Go to top