Certificate of Advanced Studies en Santé Publique : Liste des enseignants

Liste des enseignants du Certificate of Advanced Studies en Santé Publique

 

Emiliano Albanese

Emiliano Albanese est professeur assistant SSPH+ en Santé Mentale Publique à la Faculté de Médecine de l’Université de Genève depuis juillet 2013. Il a obtenu son diplôme de médecine en 1998 à Milan (Università degli Studi), et son doctorat en Neuropsychologie clinique à l’Université de Pavia (2001). Après un Master en santé publique (MPH) à la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM) il a obtenu le diplôme de spécialiste en santé publique (FMH) entre Milan et Londres (2005). Chercheur associé en 2006 et ensuite professeur assistant a l’Institute de Psychiatrie du King’s College en Londres, ses principaux intérêts sont la santé mentale publique et l'épidémiologie de la démence et vieillissement. Il est membre du Centre de Global Mental Health et consultant de l'OMS pour la démence. Il est coordinateur de l’étude 1066, la plus grande étude épidémiologique sur la démence et le vieillissement dans les pays en développement en Inde, Chine et six pays d'Amérique du Sud. Entre 2010 et 2013 il est été clinical fellow au National Institute on Aging (NIH), a Bethesda (Etats Unis) où il a travaillé sur plusieurs études épidémiologiques sur le vieillissement et les fonctions cognitives, notamment le British birth cohort study ‘1946’, l'étude CARDIA et l'étude AGES-Reykjavik.

Cours: NCDS III: Maladies neuro-psychiatriques

Michael Amiguet - IUMSP

Michael Amiguet est titulaire d’un master en physique (Université de Lausanne) et d’un doctorat en statistique (IUMSP, Université de Lausanne). Depuis 2012, il travaille à l’IUMSP en tant que premier assistant sur un subside du Fonds National Suisse de la recherche scientifique, sur un projet de méthodologie en statistique robuste. Depuis 2013, il collabore en tant que statisticien appliqué aux activités de recherche du service de neurologie du chuv. Il est également responsable de différents enseignements pré- et post-gradués à la Faculté de biologie et médecine de l’Université de Lausanne.

Cours: Statistique et biostatistique

Vincent Barras

Au bénéfice d’une formation littéraire et médicale aux Université de Genève, Paris-I et Londres (UCL), Vincent Barras est depuis 1995 professeur d’histoire de la médecine et des sciences de la vie à la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL. Il dirige l’Institut d’histoire de la médecine /CHUV/UNIL), et poursuit des recherches en histoire de la médecine et de la santé publique contemporaine.
Cours: Histoire de la santé publique

Lazare Benaroyo

Lazare Benaroyo est professeur d’éthique et philosophie de la médecine à la Faculté de Biologie et de Médecine et président de la Plateforme interdisciplinaire d’éthique de l’Université de Lausanne (Ethos). Il est également médecin chef de l’Unité d’éthique du CHUV. Lazare Benaroyo a étudié la médecine à l’Université de Lausanne et a obtenu son doctorat en médecine à l’Université de Bâle (MD). Il a pratiqué la médecine générale durant plusieurs années, puis a accompli une formation en histoire, philosophie et éthique des sciences et de la médecine aux Universités de Harvard, de Johns Hopkins, de Georgetown puis à l’Université libre d’Amsterdam, où il a obtenu un doctorat en éthique et philosophie de la médecine (PhD). Ses recherches portent sur l’éthique du soin qu’il développe dans le contexte de partenariats internationaux. Il mène dans ce cadre une recherche interdisciplinaire sur les enjeux éthiques liés aux récents développements de la génomique.

Cours: Éthique en santé publique

Raphaël Bize - IUMSP

Le Dr Raphaël Bize a obtenu son diplôme de médecine en 1997 aux Universités de Neuchâtel et Genève puis son doctorat en médecine à l'Université de Lausanne en 2005. Il a complété cette formation par deux diplômes FMH de spécialiste en médecine interne (2003) et en prévention et santé publique (2006). Chercheur associé au Centre d'études sur la promotion de la santé à l'Université d'Alberta (Canada) en 2005 et 2006, il y a obtenu un Master en santé publique (MPH). Le Dr Bize a notamment travaillé à la Policlinique médicale universitaire de Lausanne, à l'Unité d'alcoologie et à la consultation Stop Tabac du CHUV, à la Division « Activité physique et santé » de l'Office fédéral du sport de Macolin, et enfin aux Ligues de la santé du canton de Vaud. Il a coordonné le développement d’une formation des médecins au conseil en activité physique et la rédaction du matériel associé (www.paprica.ch). Le Dr Bize travaille actuellement à l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne, où il collabore à de nombreux projets dans le domaine de la santé publique. Il est l'auteur de plusieurs publications significatives dans ses domaines de recherche et a obtenu plusieurs prix et subsides académiques.

Cours: Inégalités en matière de santé et Déterminants comportementaux: alimentation / exercice physique

Murielle Bochud - IUMSP

Murielle Bochud est professeure assistante SSPH+ (Swiss School of Public Health Plus) à la Faculté de Biologie et Médecine de l’Université de Lausanne depuis 2008. Titulaire d’un doctorat en médecine (MD) de l’Université de Lausanne, d’un titre de spécialiste (FMH) en prévention et santé publique, d’un doctorat (PhD) en épidémiologie génétique de l’Université « Case Western Reserve » à Cleveland (OH, USA), Murielle Bochud est spécialisée dans l’étude des déterminants génétiques et non-génétiques des maladies et facteurs de risque cardiovasculaires. Elle s’intéresse plus particulièrement aux déterminants de l’hypertension artérielle et de la fonction rénale ainsi qu’aux aspects de pharmacogénomique. Elle est l’investigatrice principale du Swiss Kidney Project on Genes in Hypertension (SKIPOGH, 2009-2014, financé par le Fonds National pour la Recherche Scientifique) et participe à l’enquête nationale sur le sel (Swiss Survey on Salt Intake), ainsi qu’aux études de population Hercules, TANDEM-Seychelles et CoLaus. Elle fait aussi partie de plusieurs consortia internationaux sur la génétique des facteurs de risque cardio-métabolique (ICBP, CKDGen, GUGC, CalciGen.

Cours: Méthodes épidémiologiques et Dépistage anténataux, périnataux et néonataux et Santé publique génomique

Patrick Bodenmann

Médecin cadre et Maître d’enseignement et de recherche à la Policlinique Médicale Universitaire de Lausanne où il travaille depuis treize ans, le Dr Bodenmann a fait une formation de médecine interne à Lausanne, puis de santé publique à Londres. Depuis l’année 2000, il est responsable de l’Unité des Populations Vulnérables. Il y développe des activités cliniques et académiques au niveau local, national et international. Il a notamment développé un enseignement pré-gradué et le cursus médical de la 1ère à 4ème année sur les thématiques des déterminants sociaux de la santé, la précarité, et les compétences cliniques transculturelles. Depuis 2004, il a publié plusieurs articles peer-reviewed sur différents types de populations vulnérables (requérants d’asile, sans-papiers, milieux de la prostitution, patients à usages récurrents du service des urgences) ; il a obtenu plusieurs financements externes, dont un Fond national suisse de recherche, et est coéditeur de la rubrique « Vulnérabilités et Santé » dans la Revue Médicale Suisse depuis sa création.

Cours: Médecine sociale et Populations vulnérables

Pascal Bovet - IUMSP

Pascal Bovet a obtenu son diplôme en médecine de l'Université de Lausanne (Suisse) et un MPH de l'UCLA (Los Angeles). Il est certifié (FMH) en médecine interne et en santé publique. Il est professeur associé en épidémiologie des maladies cardiovasculaires à l'Institut de médecine sociale et préventive de l'Université de Lausanne. Il a mené une recherche collaborative et de prévention cardio-vasculaire avec le ministère de la Santé de la République des Seychelles depuis 1988, y compris l'élaboration d'une législation de lutte antitabac. Il a été PI de plusieurs études cardiovasculaires aux Seychelles, en Tanzanie et en Suisse. Il est l'auteur ou le coauteur de plus d'une centaine de publications. Il participe souvent en tant que conseiller technique pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en matière de surveillance cardio-vasculaire, lutte contre le tabagisme, prévention des maladies cardiovasculaires et pour l'évaluation des programmes nationaux de prévention des maladies non transmissibles. Il enseigne dans plusieurs cours internationaux sur l'épidémiologie cardiovasculaire et la prévention.

Cours: Transition sanitaire et santé globale et NCDS I: Maladies cardio-métaboliques

Jean-Luc Bulliard - IUMSP

Epidémiologue (PhD de l’Université d’Otago, Nouvelle-Zélande) et biostatisticien de formation (Ingénieur diplômé en Mathématiques et diplôme postgrade en Statistiques de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne), Jean-Luc Bulliard est Privat-docent et Maître d’enseignement et de recherche à l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de l’Université de Lausanne. Il est spécialisé dans la prévention et le dépistage des maladies cancéreuses, ainsi que dans la méthodologie en recherche épidémiologique. Récipiendaire de prix et de subsides de recherches, ses travaux portent principalement dans le domaine du cancer sur l’évaluation du dépistage (mesures et déterminants de performance, impact, coût-efficacité, effets adverses), l’étiologie et l’épidémiologie descriptive, ainsi que sur l’influence du rayonnement ultraviolet sur la santé.
Outre ses activités de recherche, il est responsable de nombreux mandats touchant le monitorage national et l’évaluation de programmes cantonaux de dépistage du cancer du sein, l’évaluation des campagnes suisses de prévention du mélanome et la mise sur pied d’un programme cantonal de prévention du cancer colorectal. Collaborateur dans des projets internationaux sur le dépistage du cancer, il est aussi conseiller épidémiologique pour la coordination et l’évaluation européennes des campagnes de dépistage du cancer cutané.

Cours: NCDS II: Cancers et Prévention secondaire (dépistages) - principes et méthodes

Arnaud Chiolero - IUMSP

Arnaud Chiolero MD MSc PhD est épidémiologue et médecin de santé publique. Après avoir fait, sa formation de médecin à l’Université de Lausanne (www.unil.ch), il obtient un MSc en épidémiologie de l’Université Erasmus de Rotterdam en Hollande (www.nihes.nl) puis, en tant que chercheur avancé du Fonds national suisse de la recherche (FNS) et boursier des Canadian Institutes of Health Research (CIHR), un PhD en épidémiologie de l’Université McGill de Montréal (www.mcgill.ca), Canada. Il est spécialiste FMH en prévention et santé publique et privat-docent (senior lecturer) à l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne (www.iumsp.ch) où il mène des recherches sur l’hypertension et la santé cardiovasculaire chez les enfants. Par ailleurs, il travaille comme épidémiologue à l’Observatoire valaisan de la santé de Sion (www.ovs.ch) où il supervise les activités de surveillance sanitaire.

Cours: Surveillance et systèmes d'information sanitaire et Déterminants précoces de la santé

Jean-Bernard Daeppen

à venir

Cours: Déterminants comportementaux: alcool

Françoise Dubois-Arber

Françoise Dubois-Arber, professeure associée, médecin spécialiste en santé publique. Après une première spécialisation en médecine interne, Mme Dubois-Arber travaille quelques années dans des pays en développement, dans des projets de santé publique. Elle rejoint l'Institut de médecine sociale et préventive en 1987 et y dirige depuis 1991 l'Unité d'évaluation de programmes de prévention. L'Unité a développé l'évaluation de politiques publiques (en particulier l'évaluation au long cours les politiques de prévention du VIH et de lutte contre les problèmes liés à la consommation de drogues de la Confédération) et des recherches dans le domaine de la santé sexuelle et dans celui des addictions. Actuellement, des collaborations sont développées avec ECDC dans le domaine de la surveillance comportementale VIH/IST et l'unité est centre collaborateur Onusida dans le domaine de l'évaluation.

Cours: Médecine sociale et Prévention primaire et promotion de la santé - principes et méthodes et Déterminants comportementaux: sexualité

Sébastien Eich

Le Dr Sébastien Eich est spécialiste en médecine du travail, chef de clinique à l’Institut de Santé au Travail (IST). Son activité est orientée principalement vers le service aux entreprises, le conseil et la création de solutions sur mesure aux problématiques de santé au travail. Il assure également des consultations médicales spécialisées ainsi que de l’enseignement universitaire en Santé Publique/Santé au Travail à Genève et Lausanne.

Cours: Risques au travail (chimiques, biologiques, physiques, psychosociaux)

Idris Guessous - IUMSP

Idris Guessous est médecin de formation (spécialiste en médecine interne générale). Il termine un PhD en épidémiologie à Emory University, Atlanta, USA. Il est chef de clinique à l’unité de prévention communautaire du CHUV et médecin adjoint responsable d’unité aux hôpitaux universitaires de Genève. Il a effectué un fellowship de 2 ans au Centers for Disease Control and Prevention (CDC, USA) au sein de l’Office of Public Health Genomics. Il est l’auteur de travaux de recherche portant sur le dépistage des maladies chroniques, la chemo-prévention et la pharmacogenomics. Il est notamment co-auteurs de recommandations de l’American Cancer Society.

Cours: Prévention secondaire (dépistages) - principes et méthodes

Denise Grolimund Berset

Le Dr Denise Grolimund Berset a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Lausanne en 2004. Elle a travaillé notamment au Centre de Transfusion Sanguin à Lausanne et à l’Unité de Nutrition Clinique du CHUV. Depuis 2009, le Dr Grolimund Berset travaille à l’Institut de Santé au Travail (IST), actuellement comme cheffe de clinique, spécialiste FMH en médecine du travail. Elle a effectué un Master en Santé au Travail. Son activité est orientée principalement vers les consultations médicales spécialisées en médecine du travail et « Souffrance au travail » notamment. Elle assure également des mandats en santé au travail dans les entreprises et de l’enseignement universitaire en Santé au Travail à Genève et Lausanne.

Cours: Santé au travail: médecine et hygiène du travail - Principes généraux et Risques au travail (chimiques, biologiques, physiques, psychosociaux)

Nancy Hopf

Nancy B Hopf a effectué une formation d’hygiéniste du travail avec une spécialisation en surveillance biologique. Cette formation regroupe diverses disciplines visant à limiter certains effets nuisibles des activités humaines sur l'être humain (santé physique et mentale) et sur son environnement (santé environnementale). Elle a obtenu un PhD en santé et sécurité au travail à l’Université de Cincinnati, Ohio, USA ainsi qu’un Master en chimique organique à Université d’Oslo, Norvège. Actuellement, elle occupe la fonction de cheffe du groupe « Science de l’exposition » à l’Institut Universitaire romand de Santé au Travail. Elle est également responsable d’un module « Epidemiology and Industrial Toxicology» de MAS Toxicology de Swiss Center for Applied Human Toxicology (SCAHT). Après quelques années comme expert de Risk assessment pour les produit chimique (legislation de EU avant REACH) pour l'Autorité norvégienne de l'inspection du travail qui est l'organisme du gouvernement norvégien dans le cadre du ministère du Travail. Elle a effectué deux fellowships de 2 et 3 ans au National Institute for Occupational Health (NIOSH) du Centers for Disease Control and Prevention (CDC, USA). Elle est l’auteur de travaux de recherche avec International Agency for Research on Cancer (IARC) portant sur les expositions qui est lies aux cancers ou autres maladies chroniques, la toxicocinetique et perturbateur endocriniens.

Cours: Epidémiologie et interventions environnementales

Pablo Iriarte - IUMSP

Bibliothécaire documentaliste spécialiste en nouvelles technologies et Web, il a travaillé comme responsable de l'informatique documentaire à la Bibliothèque universitaire de médecine (BiUM) et au Centre de documentation en santé publique de Lausanne (CDSP) etentre 2003 et 2013. En 2014, en parallèle au travail à la BiUM, il a rejoint à mi temps l'équipe de l'IUMSP en tant que webmaster et gestionnaire de bases de données dans la nouvelle unité de documentation et données en santé publique (uDDSP).

Cours: Recherche documentaire

Isabelle Jacot-Sadowski

Isabelle Jacot Sadowski est médecin, spécialisée en médecine interne. Titulaire d’un diplôme inter-Universitaire de tabacologie de l’Université de Paris, elle a axé son parcours vers la prévention. Elle assure une activité clinique ainsi que de recherche et développement à la consultation de tabacologie à la Policlinique Médicale Universitaire. Elle participe depuis 2003 au développement du programme national de formations des médecins suisses à la désaccoutumance au tabac « Vivre-sans-tabac ». Depuis 2013, elle travaille également aux Ligues de la Santé, en tant que médecin agréé, pour le CIPRET (Centre d’information pour la prévention du tabagisme) et le programme Bilan & Conseils Santé (programme de dépistage des facteurs de risque cardiovasculaires).

Cours: Déterminants comportementaux: tabac

Cécile Jaques

Bibliothécaire documentaliste à la Bibliothèque Universitaire de Médecine de Lausanne, Cécile Jaques participe aux recherches documentaires et est responsable de la formation des usagers aux compétences informationnelles. De 2001 à 2013, elle a travaillé au Centre de documentation en santé publique.

Cours: Recherche documentaire

Isabella Locatelli - IUMSP

Isabella Locatelli est statisticienne, titulaire d’un master en disciplines économiques et sociales (Université Bocconi de Milano, Italie) et d’une thèse en statistique méthodologique et appliquée (Université Bicocca de Milano, Italie; Max Plank institute for demographic research de Rostock, Allemagne). Depuis 2005 elle travaille au sein de l’unité de statistique de l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne (IUMSP) où elle participe à différents projets en méthodes statistiques, notamment dans le domaine de la statistique robuste. Depuis 2008 elle partage son travail entre l’IUMPS et la Policlinique médicale universitaire (PMU) où elle collabore à plusieurs projets en tant que statisticienne appliquée, notamment dans les domaines de l’arrêt du tabac et de la prévention des maladies cardiovasculaires. Nommée Maître d’enseignement et de recherche en 2012, elle est titulaire de plusieurs enseignements autant pré-graduées que post-gradués à la Faculté de biologie et médecine (FMB).

Cours: Statistique, biostatistique, méthodes épidémiologiques

Pedro Marques-Vidal

Médecin, titulaire d’un Doctorat en Biochimie de l’Université de Toulouse et d’un Diplôme d'études avancées en statistique et santé de l'Université Paris XI. Il a travaillé à INSERM de Toulouse puis dirigé une équipe de recherche en nutrition au Portugal, avant d‘être nommé professeur agrégé en Nutrition et Santé Publique à la Faculté de Médecine de Lisbonne. Actuellement chef de clinique adjoint au CHUV, ses travaux portent sur l’épidémiologie de l’alimentation et les associations entre alimentation, obésité et facteurs de risque cardiovasculaire.

Cours: Déterminants comportementaux: alimentation / exercice physique

Eric Masserey

Médecin cantonal adjoint vaudois en charge de la surveillance et de l'intervention en maladies transmissibles. Formation en pédiatrie, santé communautaire et santé publique.

Cours: Maladies transmissibles I et II

Fred Paccaud - IUMSP

Professeur d’épidémiologie et de santé publique, Faculté de medecine de Lausanne Directeur de l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne et de l’Ecole suisse de santé publique à Zurich. Après une formation de médecin, il a pratiqué la clinique en Suisse et suivi une formation de santé publique au Royaume-Uni. Ses domaines de recherche sont la prise en charge des maladies chroniques et la transition sanitaire.

Cours: Démographie

Michael Riediker

Docteur en sciences environnementales et hygiéniste de travail certifié, Michael Riediker est Privat-Docent à l'université de Lausanne et chef du groupe de recherche "Particules et Santé" à l'Institut de Santé au Travail. Il a dédié la majorité de sa carrière de recherche à l'analyse des polluants de l'air et de leurs effets sur des panels d'ouvriers et de la population générale. Il étudie actuellement les effets de santé auprès des ouvriers suite à l'exposition aux polluants environnementaux (maintenance de route) et aux particules artificiellement produites (nanomatériaux).

Cours: Epidémiologie et interventions environnementales

Valentin Rousson - IUMSP

Titulaire d'un master en mathématique (Université de Strasbourg), d'un doctorat en statistique (Université de Neuchâtel) et d'une habilitation en biostatistique (Université de Zürich), Valentin Rousson est professeur associé en Biostatistique à la Faculté de Biologie et de Médecine, Université de Lausanne, depuis 2007, et responsable de l'Unité Statistique de l'Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP) de Lausanne depuis 2012. Ses intérêts de recherche concernent la méthodologie statistique appliquée aux données médicales.

Cours: Statistique, biostatistique, méthodes épidémiologiques

Brigitte Santos-Eggimann - IUMSP

Professeur associé, Faculté de biologie et de médecine, Université de Lausanne ; responsable de l’Unité des services de santé, Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive, CHUV, Lausanne ; Docteur en médecine (Université de Genève), Master of Public Health (Epidemiology Department, Johns Hopkins University, Baltimore/USA) et Doctor of Public Health (Health Policy and Management Department, Johns Hopkins University, Baltimore/USA) ; FMH prévention et santé publique.

Cours: Vieillissement et santé et Typologie des systèmes de santé

Laurence Seematter-Bagnoud - IUMSP

Laurence Seematter-Bagnoud est médecin spécialiste en prévention et santé publique (Master in Epidemiology de la London School of Hygiene and Tropical Medicine). Son parcours professionnel est axé sur la santé de la population âgée, avec comme centres d’intérêt d’une part la promotion de la santé et la prévention, d’autre part des aspects de prise en charge de problèmes gériatriques. Ces travaux de recherche sont menés en parallèle d’un PhD portant sur la consommation d’alcool dans la population âgée.

Cours: Vieillissement et santé

Silvia Stringhini - IUMSP

Silvia Stringhini est titulaire d’un Doctorat en Epidémiologie et Santé Publique (Université Paris-Sud, France et University College London, Royaume Uni), d’un Master en Santé Globale (Trinity College Dublin, Irelande) et d’un Master en Economie Internationale (Université de Pavie, Italie). Elle est Maitre-assistante à l’Institut de Médecine Sociale et Préventive de Lausanne, financée par un Subside Ambizione du Fond Nationale Suisse de la Recherche Scientifique. Ses domaines de recherche principaux sont : les inégalités sociales dans les maladies chroniques, les conséquences biologiques des inégalités sociales, le rôle des comportements de santé et des facteurs de risque cardiovasculaire dans la genèse des inégalités sociales en santé, la distribution sociale des comportements de santé, et plus en générale le rôle des facteurs sociaux dans les maladies chroniques, dans les pays développés et en développement. Elle est l'auteur de plusieurs publications internationales de haut niveau et a obtenu plusieurs prix et subsides académiques.

Cours: Médecine sociale et Inégalités en matière de santé

Joan-Carles Suris - IUMSP

Joan-Carles Suris a fait ses études de médecine et la spécialité de pédiatrie à Barcelone. Il a ensuite fait une fellowship en santé des adolescents et un master en santé publique aux Etats-Unis (University of Minneosta). Depuis 2003 il dirige le Groupe de recherche sur la santé des adolescents (GRSA) au sein de l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP) et est médecin associé de l'Unité multidisciplinaire de santé des adolescents au CHUV. Ses principales lignes de recherche sont les adolescents souffrant de maladies chroniques, les comportements à risque et les relations parents-adolescents.

Cours: Déterminants précoces de la santé

Nicolas Troillet

Docteur en médecine de l’Université de Lausanne et Master of Science in epidemiology de la School of Public Health de Harvard, Nicolas Troillet a effectué des formations postgraduées en médecine interne, en maladies infectieuses et en épidémiologie. Il est actuellement professeur titulaire à la faculté de biologie et médecine de Lausanne, médecin-chef du service des maladies infectieuses de l’Hôpital du Valais et directeur de l’Institut Central de cet hôpital. Vice-président de l’Association Swissnoso et remplaçant du médecin cantonal valaisan, il est régulièrement impliqué, en parallèle à ses activités cliniques, dans la prévention et le contrôle des maladies transmissibles.

Cours: Maladies transmissibles I et II

Jean-Blaise Wasserfallen

Jean-Blaise Wasserfallen est médecin de formation (interniste et immuno-allergologue), au bénéfice d’un Master en Politique Publique de Georgetown University. Il est le directeur médical du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) et professeur titulaire à l’Institut d’Economie et Management de la Santé (IEMS) de l’Université de Lausanne. Comme directeur médical, il collabore à différentes commissions traitant de politique, qualité, sécurité et économie de santé au niveau local, national et international. Comme professeur titulaire à l’IEMS, il collabore aux programmes d’enseignement de l’institut. Il a aussi créé des cours de formation post-grade et continue au CHUV en économie de santé, qualité des soins, et gestion des risqué et de l’erreur. Il est l’auteur de travaux de recherche portant sur la qualité, sécurité efficience et économie de la santé, publiés dans des journaux à politique éditoriale.

Cours: Technologies médicales et sanitaires

Giorgio Zanetti

Giorgio Zanetti est médecin. Il s’est spécialisé en médecine interne, puis en infectiologie et en épidémiologie clinique. Il dirige le Service de médecine préventive hospitalière du Centre hospitalier universitaire vaudois. Professeur associé de la Faculté de biologie et médecine de l’Université de Lausanne, il y enseigne l’infectiologie clinique et l’épidémiologie des maladies infectieuses; ces domaines d’enseignements incluent entre autres les infections associées aux soins – dites nosocomiales – dont son service est en charge. Il est également directeur de l’Ecole de médecine de Lausanne. Ses axes de recherche comportent l’épidémiologie et la prévention des infections nosocomiales et des bactéries résistantes aux antibiotiques, ainsi que la surveillance et les stratégies d’utilisation des antibiotiques.

Cours: Maladies transmissibles I et II

 

                         

IUMSP | www.iumsp.ch
Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Route de la Corniche 10, 1010 Lausanne - Switzerland
+41 21 314 72 72 | dess.info@unisante.ch

Go to top